LA BOITE NOIRE: LES MYSTERES DE L'ECOLOGIE TROPHIQUE DES FOURMIS 

Post-doctorat  |  Espagne  |  2009-2016

Les invasions biologiques concernent également le groupe des insectes dont de nombreuses espèces introduites, volontairement ou accidentellement, sont devenues des "pestes" à la fois pour les espèces indigènes et pour le développement économique des sociétés humaines. Ces insectes envahissants, et les fourmis en particulier, modifient les relations biotiques en place (compétition, prédation), mais peuvent également avoir une variété d'impacts tels que la transformation du milieu, la modification des processus de pollinisation et de dispersion des graines. Ces introductions "catastrophes" ont mis en évidence l'extrême fragilité de certains écosystèmes natifs, particulièrement en situation insulaire, et les problèmes de conservation des espèces locales à forte valeur biologique.

Dans ce cadre, la fourmi d'Argentine (Linepithema humile) constitue un modèle biologique particulièrement intéressant. Cette espèce, originaire des environs de Buenos Aires a envahi les zones méditerranéennes pour devenir une "peste" majeure. Elle se rencontre essentiellement dans des zones anthropiques et semble s'étendre aux systèmes naturels adjacents. Grâce à une stratégie de reproduction fréquemment adoptée par des fourmis envahissantes (unicolonialité, polygynie, reproduction protégée, bourgeonnement, etc.), elle est responsable de l'éradication directe des communautés arthropodiennes en général, et des populations de fourmis locales en particulier, par soustraction de la ressource alimentaire. Elle engendre également des perturbations dans le fonctionnement des écosystèmes et les processus de dispersion/prédation de graines et de pollinisation.

Son impact est donc très important sur les autres communautés de fourmis mais aussi dans ces relations avec les autres compartiments de l’écosystème. En effet, l’exclusion des autres espèces de fourmis peut engendrer une modification sur les prédateurs de celle-ci. Actuellement la plupart des études sur la fourmi d’Argentine se focalisent sur les relations de compétition entre fourmis. Il y a un cruel manque d’informations sur son impact indirect sur les autres individus de l’écosystème. L’utilisation des isotopes stables aussi bien au niveau de l’individu (régime alimentaire), mais aussi au niveau de l’ensemble de l’écosystème (structure trophique) peut apporter des réponses précises sur son impact, couplée avec des études de dynamique des populations et physico-chimiques.

 

Le projet se développe dans une comparaison de scénarios différents: un premier scénario "naturel", sans altération, et un deuxième scénario "altéré" par la présence de la fourmi d'Argentine. Sur les deux scénarios, le projet étudie:  (i) l'utilisation des fourmis comme proie (source de nourriture) par les différents prédateurs; Qui sont les principaux prédateurs des fourmis de Doñana? Comment la présence de la fourmi d'Argentine affecte la prédation des autres fourmis?,  (ii) le rôledes fourmis sur les interactions fourmi-plante de type mutualiste (dissémination de grains, pollinisation ou, indirectement, protection des pucerons) ou de type antagoniste (prédation de grains), et  (iii) le rôle des fourmis dans le cycle de la matière organique (la plupart d'espèces de fourmis ibériques exploitent les cadavres d'arthropodes, en ayant un rôle important dans le recyclage de la matière organique).

Mes Publications sur ce projet  |

PDF40Caut S, Alvarez-Blanco P, Cerda X, Angulo E. 2017. Native predators living in invaded areas: responses of terrestrial amphibian species to an Argentine ant invasion. Oecologia, 195: 95-106.

bouton-telechargement-pdf-bleu-1.png
CAUT PDF40

PDF37- Amor F, VillaltaI I, Doums C, Angulo E, Caut S, Castro S, Cerda X, Boulay R. 2016. Nutritional versus genetic correlates of caste differentiation in a desert ant. Ecological Entomology, 41: 660-667.

bouton-telechargement-pdf-bleu-1.png
CAUT PDF37

PDF34Caut S, Jowers MJ, Arnan X, Pearce-duvet J, Rodrigo A, Cerda X, Boulay R. 2014. The effect of fire on ant trophic assemblage and sex allocation. Ecology and Evolution, 4: 35-49.

bouton-telechargement-pdf-bleu-1.png
CAUT PDF34

PDF33- Angulo E, Caut S, Cerda X. 2013. Biodiversidad alterada por la hormiga argentina en Donana. Conservar Aprovechando, Como integrar el cambio global en la gestion de los montes espanoles, Ed CREAF,E.

bouton-telechargement-pdf-bleu-1.png
CAUT PDF33

PDF31- Jowers MJ, Leniaud X, Cerda X, Alasaad S, Caut S, Amor F, Aron R, Boulay. 2013. Social and population structure in the ant Cataglyphis emmae: Adaptative mating strategies and dispersal. Plos One, 8(9):e72941.

bouton-telechargement-pdf-bleu-1.png
CAUT PDF31

PDF29Caut S, Jowers MJ, Cerda X, Boulay R. 2013. Questioning the mutual benefits of myrmecochory: a stable isotope-based experimental approach. Ecological Entomology, 38: 390-399.

bouton-telechargement-pdf-bleu-1.png
CAUT PDF29

PDF26 - Caut S, Borroso A, Cerda X, Boulay R. 2013. A year in an ant's life: opportunism and seasonal variation in the foraging ecology of Aphaenogaster senilisEcoscience, 20: 19-27.

bouton-telechargement-pdf-bleu-1.png
CAUT PDF26

PDF22 - Cerda X, Angulo E, Caut S, Courchamp F. 2012. Ant community structure on a small Pacific island: only one native species living with the invaders. Biological Invasions, 14: 323-339.

bouton-telechargement-pdf-bleu-1.png
CAUT PDF22

PDF18 - Caut S, Angulo E, Cerda X. 2011. Scavenging in Mediterranean ecosystems effect of the invasive Argentine ant. Biological Invasions, 13: 1183-1194.

bouton-telechargement-pdf-bleu-1.png
CAUT PDF18
  • Vimeo MANTIX
  • Facebook MANTIX
  • Twitter MANTIX
  • YouTube MANTIX
  • Instagram MANTIX